PARTAGER

A Thiancoun Malal, les populations sont sans voix devant le spectacle qui s’offre à leurs yeux : Hier, entre 16 et 17h, un incendie ravageur s’est produit dans ce village, situé à 16 km de la commune de Kédougou : 17 cases dont une mosquée sont parties en fumée. Au niveau du logement des enseignants, les documents de l’école, les tables-bancs et leurs habits ont été consumés par les flammes. «Un incendie a ravagé en tout 17 cases dans notre village ainsi que la maison de l’imam et son fils Sory Ba. Le logement des enseignants est partie également en fumée. Actuellement, il n’y a rien qui reste parce qu’on n’a rien pu sauver. Les gens sont dans une situation catastrophique.» L’incendie a tout emporté, laissant derrière lui des gens sans ressources et ressorts. «Aujourd’hui, on n’a même pas où passer la nuit et de quoi manger. Et toutes les soudures que nous avons pu récolter sont parties en fumée», a dit Adama Ba, natif du village.
Informés, les habitants de Thiancoun Malal ont alerté les sapeurs-pompiers. C’est ainsi qu’ils se sont rendus sur les lieux pour constater les dégâts. Sur place, aucune perte en vies humaines, alors que les dégâts matériels se chiffreraient à plus de 20 millions F Cfa. En revanche, une enquête a été ouverte par la Brigade de gendarmerie de Kédougou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here