PARTAGER

Pour parachever le travail déjà entamé dans sa localité, le président du Conseil départemental de Saraya a déjà entamé une tournée politique pour afficher une liste de projets réalisés. Sadio Dansokho en a profité pour annoncer qu’il est candidat à sa propre succession. Et il est dans la campagne. «Nous invitons les populations à voter pour nous aux prochaines élections locales. A Saraya, nous avons mis en place un projet de construction d’un Centre de formation professionnelle et technique dans le domaine des mines. Il y a également la construction d’un stade dans la commune, sans compter les centres de formation prévus dans les collèges de Nafadji, de Missirah Sirimana et dans le lycée de Khossanto», a-t-il déclaré lors d’un entretien avec la presse locale. A cette occasion, M. Dansokho a appelé la direction de Benno bokk yaakaar à écouter les responsables locaux. «Il faudrait qu’ils fassent très attention aux déclarations des uns et des autres parce que chacun se dit responsable. Or les vrais responsables sont ceux qui sont là depuis 2009. Donc, si les leaders nous écoutent, la coalition va largement gagner les élections locales. Mais s’ils prennent des décisions sans solliciter notre avis, la collectivité risque d’être perdue», a-t-il martelé.
Sadio Dansokho se dit fin prêt pour aller aux élections locales. «Cela fait deux à trois ans que nous sillonnons l’ensemble des localités du département de Saraya pour remobiliser les militants. Aujourd’hui, nous avons la maîtrise du terrain. Tous les responsables sont mobilisés autour de la coalition Benno bokk yaakaar de Saraya. Il n’y a pas de problème entre les responsables. Au contraire, il y a une union parfaite pour remporter largement les échéances à venir», a-t-il promis.
Correspondant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here