PARTAGER

Les proches du maire de Kédougou approuvent le parrainage de toute candidature à la Présidentielle, adopté le 19 avril dernier. Lors de point de presse, ils ont indiqué que cette loi permet d’«assainir» la scène politique avec plus de lisibilité. «Il est hors de question que des personnes ou partis politiques qui ne peuvent pas trouver 67 mille signatures prétendent diriger le Sénégal. C’est inacceptable et le Président est dans son droit de permettre aux Sénégalais de choisir leur candidat sans grande difficulté. Le parrainage rétablit l’injustice que subissaient les seuls candidats individuels, renforce la démocratie et l’équité entre tous les candidats», estime Yamadou Keïta, coordonnateur des activités politiques de Mamadou Adji Cissé. Ces Apéristes de Kédougou considèrent d’ailleurs que les pourfendeurs du parrainage s’évertuent à «ternir» l’image du chef de l’Etat. «C’est une opposition en manque d’arguments qui se cherche et cherche du buzz», soulignent Sadikh Sarr, Cheikh Oumar Dangnokho et Cie. Koly Cissokho, lui, estime que le maire de Kédougou a pris une «décision d’éléphant» en soutenant le parrainage. «On ne peut pas faire jouer dans une compétition une équipe de troisième division avec une équipe de deuxième division, de même qu’une équipe de deuxième division ne peut pas ‘’compétir’’ avec une équipe de première division», ironise Seydou Tounkara, coordonnateur du Cercle des amis de Mimi Touré.

msdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here