PARTAGER

Mimi Touré tête de liste de Bby aux Légis­latives et, en cas de victoire, présidente de l’Assemblée nationale. C’est l’invite d’Apé­ristes de Ké­dou­gou à Macky Sall. Pour eux, ce serait récompenser leur mentor qui a «prouvé» sa «loyauté» depuis son limogeage à la Prima­ture.

Des Apéristes de Kédougou votent Mimi Touré pour diriger la liste de Benno bokk yaakaar (Bby) aux prochaines Légis­latives. Mais Seydou Tounkara et ses camarades ne se contenteraient pas de ce privilège. Ils invitent aussi le Président Macky Sall, en cas de victoire de la coalition, à faire de l’ancienne Pre­mière ministre la présidente de l’Assemblée nationale. «Mimi Touré a suffisamment prouvé sa loyauté au chef de l’Etat. Il doit, par conséquent, la récompenser et la réhabiliter. L’histoire re­tien­dra également qu’il sera le premier président de la Répu­blique à avoir nommé une dame au poste de président de l’As­semblée nationale», expliquent-ils. Ces proches de l’Envoyée spéciale du chef de l’Etat ajoutent que «l’engagement» et «l’attachement» de leur mentor auprès de Macky Sall ne sont plus à démontrer, même après son limogeage au poste de Premier ministre. «Ce n’était pas évident, car l’histoire a monté que tous les Premiers ministres qui ont été limogés ont créé leur propre parti politique pour prendre leur revanche. Mais Aminata Touré a tout laissé, y compris un poste des Nations unies, pour se consacrer à la cause du Président Macky Sall», expliquent M. Tounkara et Cie. Il faut dire que le débat sur la succession de Moustapha Niasse et le choix de la tête de liste de majorité présidentielle se pose. Le leader de l’Afp va-t-il conduire cette liste cette fois-ci, alors que des ténors de l’Apr veulent, pour une première, contrôler au moins une institution ? Il y a quelques jours, l’hebdomadaire Nouvel Horizon avait révélé que Niasse dirigera Bby aux Légis­latives et que Aminata Touré sera sa directrice de campagne.
Pour l’heure, ces proches de Mimi Touré ont lancé une campagne de sensibilisation pour une inscription massive des populations de Kédougou sur les listes électorales, «encouragée» par Mimi Touré. «À Kédougou, le message n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, car depuis plusieurs semaines, nous sommes à pied d’œuvre», assure M. Tounkara. Ces Apéristes ont par ailleurs promis de se constituer en bouclier pour le ministre Sidiki Kaba qui, selon eux, est «victime d’attaques». «Malgré tout ce qu’il est en train de faire pour traduire en actes concrets la vision du chef de l’Etat, personne ne le défend contre ses pourfendeurs», se désolent-ils.
msdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here