PARTAGER

Un présumé trafiquant a été arrêté à Kédougou le 24 décembre en possession d’une peau fraîche d’un très jeune léopard. De nationalité sénégalaise, il a été pris «en flagrant délit de détention, circulation et commercialisation de la peau de ce trop jeune fauve». D’après le service de communication des agents des Eaux et forêts, il est toujours entendu sur les faits qui lui sont reprochés. Ainsi, les agents souhaitent une peine d’emprisonnement et une amende «exemplaire» s’il venait à être reconnu coupable des faits. En effet, cette espèce, un des grands félins africains avec le lion, est  intégralement protégée au Sénégal. D’autres animaux tels que les léopards, les hippopotames, les éléphants, les chimpanzés et bien d’autres espèces moins connues du grand public sont aussi intégralement protégés au Sénégal par le Code de la chasse et de la faune, mais aussi par la Convention de Wa­shing­ton.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here