PARTAGER

Les dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur la commune de Keur Massar ont causé d’énormes dégâts chez les populations, surtout celles habitant à l’Unité 11. Au total, 271 familles crèchent ici dans un camp érigé depuis 5 jours par les services de l’Etat. Hier, Mansour Faye, ministre du Dévelop­pe­ment communautaire, de l’équité sociale et territoriale y a effectué un visite pour voir les conditions de survive des populations impactées par les inondations.

3 milliards de francs Cfa pour un accompagnement social
Les intervenants étaient nombreux avant que le ministre ne prenne la parole. Face à cette situation, ce dernier a réconforté les sinistrés avant de leur faire savoir qu’il était venu de la part du chef de l’Etat. «Nous allons vous donner des enveloppes allant de 100 à 200 mille francs Cfa. Quand ces fortes pluies se sont abattues dans le pays, le chef de l’Etat a débloqué une enveloppe de 10 milliards de francs Cfa. Les 7 milliards vont être injectés dans un autre domaine, mais les 3 milliards de francs Cfa vont être un accompagnement social. D’ailleurs même cette enveloppe de 3 milliards de francs Cfa pourrait connaître une augmentation, et cela dépend du nombre de sinistrés. Cet argent vient d’un programme d’appuis sociaux même si c’est la Banque mondiale qui va nous accompagner pour la dépense, certes, cet argent appartient au Sénégal», dira le ministre aux populations.
Face aux autorités locales, le ministre Mansour Faye promet d’organiser une opération de pompage pour faire libérer les quartiers ainsi que les maisons sous les eaux. «En plus de cela, il y aura des travaux structurants. Nous sommes conscients que beaucoup de localités de ce pays n’ont pas d’assainissement. L’Etat a fait beaucoup de réalisations et, d’ailleurs, c’est ce qui a fait naître le Programme décennal pour les inondations, doté d’une enveloppe prévisionnelle 764 milliards de francs Cfa. Et par rapport à l’assainissement, l’Etat a même dépassé ce qui été prévu comme assainissement», laisse entendre le ministre qui rappelle qu’un pays, «personne ne peut le construire en un seul jour». «Et nous pensons que les sinistrés à l’échelle nationale peuvent atteindre entre 10 à 15 mille. Les victimes vont être toutes recensées dans les plus brefs délais», fait savoir Mansour Faye. Le site de l’Unité 11 rempli, le ministre renseigne qu’un autre site va être installé dans les jours à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here