PARTAGER

Enfin, le maire de Dakar a décidé de se faire violence. Sentant certainement la terre se brûler sous ses pieds, Khalifa Sall choisit de faire feu de tout bois. Illustration hier avec son mot d’ordre lancé à ses partisans à qui il demande d’investir la rue et les médias. Une façon pour lui d’engager le combat contre ses accusateurs du pouvoir. Mais jusqu’où mènera cette détermination de Khalifa Sall, au moment où on commence à ressentir une forte odeur de caution dans les coulisses du Palais de justice Lat-Dior ? Ne risque-t-il pas de briser l’élan de ses partisans, s’il arrive à faire offre de cautionnement avant son face-à-face avec le Doyen des juges d’instruction cet après-midi ? Au fond, le nouveau client de Seugn Bass ne voudrait pas aller en taule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here