PARTAGER

Plus connu sous le nom de Mc Balédio,  Mamadou Diao, rappeur de son état, a tenu des propos malsains à l’endroit des enseignants de Kolda. Dans une chanson, le rappeur accuse ces professionnels de la craie d’être en relation intime avec leurs élèves et aussi avec des femmes mariées en zone rurale. Ce qui a créé la colère chez les enseignants dont la riposte ne s’est fait attendre. Une menace de plainte contre ce rappeur a été aussitôt brandie. Face à la pression, Mc Baledio a reculé. Mamadou Diao a fait face à la presse pour demander pardon à tous les enseignants et au monde de l’éducation. «Je n’avais aucune intention de dénigrer qui que ce soit dans ma chanson», a déclaré Mc Balédio qui précise vouloir sensibiliser contre les mariages et grossesses précoces. A en croire le rappeur, les propos tenus dans son morceau ne sont pas du goût du monde scolaire et même chez certains qui ne sont pas liés au monde de l’enseignement et qui l’ont appelé pour lui faire la remarque. Suffisant pour que Mamadou Diao décide de reculer et de présenter ses excuses aux enseignants, à leur famille, à leurs épouses et à leurs proches. «Je regrette cette chanson que je ne vais plus chanter», dira Mc Balédio, entouré de la société civile, de l’Association des musiciens et de certains proches. Dans un état piteux, le rappeur avait du mal à sortir les mots pour demander pardon. Il était visiblement abattu par cette crise qui l’oppose au monde de l’école. Dans tous les cas, les enseignants de Kolda ont fini de porter haut cette affaire qu’ils qualifient de dénigrement, d’insultes et de manque de considération à l’endroit des personnes formées pour pouvoir, à leur tour, former d’autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here