PARTAGER

L’affaire du Kankourang, qui a vandalisé le véhicule du gouverneur, a connu son verdict. Le «porteur de masque» est condamné à six mois ferme, en plus d’une amende de 100 mille francs Cfa.

Le Tribunal de grande instance de Kolda a condamné un Kankourang à six mois de prison ferme dans son audience du mercredi. Le Kankourang était poursuivi pour, entre autres, délits : destruction de biens appartenant à l’Etat, violence et voie de fait, dommage volontaire à la propriété d’autrui. Les faits remontent à quelques semaines. D’ailleurs suite à ces manquements constatés dans les caravanes de Kankourang, le préfet de Kolda a pris un arrêté à la date du 16 octobre pour interdire des manifestations de Kankourang sur l’étendue du territoire départemental. Ce Kankourang, attrait à la barre, doit payer aussi une amende de 100 mille francs Cfa à titre de dommages et intérêts au bénéfice d’un chauffeur de taxi.
Il faut rappeler que ce Kankourang avait vandalisé le véhicule du gouverneur, avant de se faire arrêter et d’être placé sous mandat de dépôt. Pour l’heure, c’est la tristesse et la désolation du côté des acteurs culturels autour de cet être mystique, protecteur des nouveaux circoncis. Au cours de sa sortie, les populations étaient nombreuses à venir suivre et entendre de près le sort qui est réservé à ce Kankourang. Après le prononcé du verdict, le découragement était visible chez ses compagnons et autres dirigeants de ces festivités.
ehcoly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here