PARTAGER

L’Agence des Etats-Unis pour le développement international (Usaid) continuera à intervenir dans la région de Kolda jusqu’à 2021. Au cours d’un Conseil régional de développement re­groupant les acteurs au dévelop­pement, l’agence américaine a présenté ses programmes à poursuivre dans la région. Ils concernent la gouvernance et le déve­lop­pement local, la santé, l’accès des populations à l’eau, l’assainissement et l’hygiène.
Se félicitant de leur compagnonnage avec l’Usaid, les ac­teurs ont ainsi bien accueilli ces programmes. D’ailleurs, le gouverneur adjoint chargé du développement a salué «la pertinence et la cohérence» de ces programmes de l’Usaid qui, selon lui, s’inscrivent en droite ligne avec les politiques de l’Etat en matière de développement. Maurice Latyre Dione considère aussi que ces interventions participent qualitativement à l’amélioration des conditions de vie des populations. L’autorité ap­pelle tout de même à l’harmonisation des actions pour éviter des doublons. En termes de recommandations, l’adjoint au gouverneur a demandé aux acteurs territoriaux, agents publics et privés, aux collectivités locales de s’approprier ces programmes et surtout de s’invertir pleinement pour leur succès au grand bonheur de tous dans cette région. Kolda en a fortement besoin, dira Maurice Latyre Dione. Justement en matière de santé, le département de Médina Yoro Foulah n’a pas manqué de manifester sa satisfaction face aux interventions de l’Usaid. Le médecin chef du district sanitaire est largement revenu sur les actions et réalisations de ces partenaires américains dans sa circonscription. De l’équipement à la formation des comités de santé, en passant par les mécanismes de stratégies avancées, l’Usaid a permis de soulager les populations en quête de mieux être, selon docteur Kandé. Aujourd’hui avec l’élargissement de ces programmes de l’Usaid, Médina Yoro Foulah est aux anges et jubile.
 ehcoly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here