PARTAGER

A Dinguiraye, les populations réclament l’érection d’un deuxième poste de santé pour éviter de se rendre en Gambie pour bénéficier de soins médicaux.

Situé au cœur du département de Médina Yoro Foulah, le village de Dinguiraye est chef lieu de commune rurale où les problèmes de santé se posent avec acuité, avec une insuffisance notoire de structures de santé à coté d’un manque  de personnel et matériels médicaux. Polarisant 45 villages pour une population de 17 092 habitants, la commune rurale de Dinguiraye a un seul poste de santé autour duquel gravitent six cases de santé. Une insuffisance, selon les populations, qui réclament un second poste de santé pour mieux subvenir aux besoins sanitaires de la communauté humaine. A en croire l’infirmier-chef de poste, la carte sanitaire n’est pas reluisante dans cette partie du département de Médina Yoro Foulah. Issa Mballo renseigne que certaines populations se soignent en territoire gambien, situé à quelques kilomètres. Justement le manque d’électricité ne facilite pas les prestations de services en matière de santé.
Aujourd’hui, le souhait des populations de cette commune rurale est de voir la case de santé de Mballocounda érigée en poste de santé. Car dans ce village de la commune, une forte présence humaine justifie la possibilité d’y installer un poste de santé, le second dans la commune rurale de Dinguiraye située à près de 100 kilomètres de la ville de Kolda. Ce qui est bien possible selon l’Usaid Neema, partenaire financier de l’initiative de transformer cinq cases de santé de la région, en postes de santé. Seydi Bâ Gassama, Coor­donnateur régional de l’Usaid Néema explique que sa structure va appuyer techniquement et financièrement dans le recrutement du personnel et au relèvement du plateau technique des postes identifiés.
Du côté des responsables de la santé à Kolda, cette initiative vient à son heure dans cette partie du pays où les problèmes d’assistance médicale se posent avec insistance.
ehcoly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here