PARTAGER

Sur un échantillon de 1 755 candidats, 448 ont réussi dès le premier tour, contre 766 autorisés à subir les épreuves du second groupe. Des résultats jugés acceptables par les acteurs du secteur éducatif.

Il n’y a pas lieu de s’alarmer face aux premiers résultats connus du Brevet de fin d’études moyennes (Bfem), session 2018, dans le département de Kolda. Ils sont 448 candidats à décrocher d’office le Bfem, et 766 sont retenus pour subir les épreuves du second tour. Et cela, sur un échantillon de 1 755 candidats ayant composé dans différents centres et jurys du département. Sur ces 448 admis dès le premier tour, on dénombre 223 filles dont la plupart sont des candidates officielles. Ces premiers résultats connus dans la capitale du Fouladou font pousser un ouf de soulagement contrairement à la dernière session.
Pour les autorités scolaires, cela augure de bonnes performances en fin de session. Une satisfaction que les parents ne cachent pas, tout en invitant les candidats autorisés à subir les épreuves du second tour à redoubler d’efforts. D’ailleurs, déjà dans certains établissements scolaires de la commune, des dispositions sont mis en place pour accompagner ces candidats vers le succès final. C’est le cas au Cem Kolda II où des professeurs affichent leur disponibilité à encadrer les potaches qui vont au second tour. Même les plus heureux qui ont fini de décrocher le sésame sont aussi aux côtés de leurs camarades en guise de réconfort et soutien. A signaler que pour l’heure,  l’élève Souadou Diallo du Cem Kolda II occupe la tête du peloton dans la commune. Malgré la longue grève des professeurs, les élèves se battent pour réussir massivement le Bfem qui sanctionne la fin des études moyennes, et ouvre les portes de l’enseignement secondaire.
ehcoly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here