PARTAGER

Dans la capitale du Fouladou, les femmes d’And dolel Khalifa (Adk) se désolent de la crise politique que traverse actuellement le Parti socialiste qui a atterri en justice. La présidente des femmes de ce mouvement de soutien au maire de Dakar rappelle que «le linge sale se lave en fa­mil­le et non dans la rue». Safiétou Bodian Thiam appelle à la «retenue» afin de ne pas con­ti­nuer à «déshonorer le Parti socialiste qui a beaucoup servi le Sénégal et ses hommes». «Ous­mane Tanor Dieng doit faire preuve de responsabilité et de sagesse en cédant le fauteuil du parti à Khalifa Sall. Nous sommes derrière lui, nous le soutenons et travaillons à faire de lui le prochain président de la République du Sénégal parce que choisir Khalifa Ababacar Sall, c’est choisir l’avenir de ce pays», a-t-elle déclaré. Mme Thiam assure qu’Adk de Kolda a fini d’investir le périmètre avec l’installation de sections dans tous les quartiers de la ville. Et le mouvement vise désormais le monde rural, non sans décréter «la fin politique de Ousmane Tanor Dieng».
Pour rappel, la crise socialiste a abouti à l’arrestation de Bamba Fall et 8 autres de ses camarades, tous proches de Khalifa Sall. Ils sont accusés d’être les auteurs ou complices du saccage de la Maison du parti le 5 mars 2016, alors que le Bureau politique devait trancher sur une décision de soutenir le projet de révision constitutionnelle.
ehcoly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here