PARTAGER

Omar Gano, 40 ans, s’est donné la mort par balle. Les faits se sont déroulés ce mercredi vers midi dans le village de Kou­mambouré Maoundé, commune rurale de Dialambéré. Un suicide que les populations n’arrivent pas à justifier, car selon les habitants, il était un homme bien avec tout le monde du village et des autres localités  environnantes.
Mariée à deux épouses et père de huit enfants, la victime s’était éloignée seule avec son fusil à l’épaule. Brusquement le bruit de la détonation a résonné et a alerté les populations qui se sont vite rendues sur les lieux pour constater l’irréparable. Son corps est déposé à la morgue de l’hôpital régional par les sapeurs-pompiers accompagnés des éléments de la brigade de gendarmerie. En attendant les formalités d’usage pour son inhumation, c’est l’émoi, la tristesse et la consternation à Koumambouré Maoundé.
ehcoly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here