PARTAGER

Comme dans plusieurs foyers religieux de ce pays, celui de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul a procédé ce dimanche à la prière de l’Aïd-el-fitr. Et les souhaits du khalife général des Mourides ont été respectés par rapport aux mesures préventives contre le coronavirus. L’occasion a ainsi été saisie par Serigne Mountakha Bassirou Mbacké pour demander aux musulmans et aux disciples de Serigne Touba de revoir leurs comportements.

Pour cette présente édition de la Korité à Touba, les fidèles ont prié dans un contexte de pandémie de Covid-19. Ce, pour dire que les mesures de distanciation physique ont été respectées presque dans tous les coins de la grande mosquée de Touba. Le port du masque, l’utilisation de gel hydro-alcoolique, entre autres mesures préventives, ont été respectés dans l’enceinte de l’édifice. Aussi, force est de signaler que l’accès a été refusé aux femmes et aux enfants. Ainsi, les recommandations du khalife général des Mourides ont été respectées lors de cette prière de l’Aïd-el-fitr 2020. Cette habituelle retrouvaille servira de prétexte au khalife pour s’adresser personnellement aux disciples de Serigne Touba. Ce, dans un contexte précis de pandémie du coronavirus. Serigne Mountakha Bassirou Mbacké dira : «Corona est juste une créature divine qui agit au ndigël (recommandation) exclusif de Dieu.» Il poursuit : «C’est nous qui devons revoir nos comportements. Il nous appartient de rectifier notre approche spirituelle vis-à-vis du Tout-puissant. Nous gagnerons à tout renvoyer entre les mains de Dieu. Il fait ce qu’il veut.»
Dans la même foulée, le patriarche de Darou Miname invitera les musulmans à ne point s’affoler, tout en les exhortant de toujours mettre en pratique les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba Kha­di­mou Rassoul. «L’affole­ment n’a pas sa raison d’être. Elle ne se justifie pas tant que nous sommes dans ce que nous devons être», a-t-il dit. En ce sens, rappelle-t-il, «Serigne Touba n’était venu sur terre que pour adorer le Créateur et suivre ses recommandations. Nous aussi, notre seule préoccupation devrait être de nous soumettre à Dieu. Nous avons intérêt à savoir pourquoi Dieu nous a fait venir dans ce monde. Rendons à Dieu ce qui lui appartient et considérons Serigne Touba comme notre seul intermédiaire vis-à-vis de lui ! Tant que nous ne nous suffirons pas de Serigne Touba et d’adorer le Seigneur, nous ne cesserons de nous égarer». A en croire le guide religieux, nul ne pourra accéder au Paradis divin par le seul biais de ses actes sur terre. «Personne ne peut entrer au Paradis par le seul biais de ses actions. Même le Prophète (Psl) ne s’était pas extrait de cette règle lorsqu’il fut interpellé sur la question. Nous pouvons heureusement, après avoir suivi les recommandations du Créateur, avoir confiance à Serigne Touba», a-t-il précisé.
Toutefois, le petit-fils de Cheikhoul Khadim incitera chaque musulman à un retour spirituel vers Dieu. Ce qui, à l’en croire, pourrait calmer les ardeurs du virus dans les maisons, même si la vie est difficile à cause de ces péripéties. Et Serigne Mountakha d’ajouter : «Cela ne devrait pas nous empêcher de nous concentrer sur ce que nous devons faire en tant que musulmans encore plus disciples de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here