PARTAGER

Cette campagne législative s’est installée dans les petites phrases, qui parfois se transforment en gros mots. Et en général, la cible des invectives se trouve être le chef de l’Etat, comme si on était dans une campagne présidentielle et non législative. Heureusement pour Macky Sall qu’il a plusieurs défenseurs, dont le premier de tous, son Premier ministre Boun Abdallah, qui ne se tire pas trop mal d’affaires. Et puisque, dit-on, borom kudu dou lak (qui se sert d’une cuiller ne se brûle pas), Macky s’en est trouvé plusieurs. Dont une bonne spécialiste des kudu, l’ancien ministre de Wade, Mme Awa Ndiaye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here