PARTAGER

La cellule de communication de Benno bokk yaakaar (Bby) approuve le concept «Le gouvernement face à la presse» tous les 15 jours. Cette démarche, selon le coordonnateur national de cette structure, «rapproche davantage l’Administration des populations». Dans un communiqué, Pape Mahawa et ses camarades saluent les «efforts du gouvernement pour garantir et renforcer sa mission de communication publique au bénéfice de l’éclairage de l’opinion nationale». Ils soulignent que les «résultats obtenus au sortir de ces échanges, traduisent à bien des égards la nouvelle impulsion» que le Président Macky Sall veut introduire dans la gestion des affaires de l’Etat. Par ailleurs, la Cellule de communication de la majorité présidentielle explique la mise en place du gouvernement dit d’ouverture par «un contexte marqué par la dure crise de la pandémie du Covid-19 qui a fini d’ébranler toutes les certitudes». Cette approche politique de Macky Sall relève donc, pour elle, de la «volonté du chef de l’Exécutif, d’impulser une dynamique fédératrice de toutes les forces vives de la Nation dans l’effort de construction et de consolidation de notre pays».
Après avoir loué les «résultats exceptionnels» du Sénégal dans la gestion de la pandémie, la cCellule communication de Bby «encourage nos compatriotes à poursuivre les efforts et maintenir la vigilance» par un respect strict des mesures édictées par les autorités. Pape Mahawa Diouf et Cie se réjouissent également des «mesures prises» par les autorités pour lutter contre l’émigration clandestine avec son lot de désolations. Et dans ce sens, ils apprécient «la décision du chef de l’Etat de créer, sous son autorité, le Conseil national pour l’insertion des jeunes (Cniej)». Mais en attendant, la cellule exhorte les autorités compétentes à «poursuivre sans relâche» la traque des trafiquants passeurs qui «sacrifient nos enfants sous l’autel de leur cupidité».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here