PARTAGER

L’arrêté interdisant le rassemblement à caractère politique aux abords de la Place Washington, du boulevard de la République et d’une partie de Sandaga n’a pas été abrogé.

La Cour suprême précise dans un communiqué que “c’est l’arrêté du 31 août 2018 du préfet de Dakar portant interdiction du sit in devant les locaux du ministère de l’Intérieur le 4 septembre 2018 sous la bannière du Pds par Assane Ba, Birane Barry et Djiby Ndiaye qui a été annulé”.

Le document explique qu’il s’agit d’une “jurisprudence constante de la Cour suprême fondée sur la Constitution et la loi 78-02 du 29 janvier 1978 relative aux réunions voir arrêt Alioune Tine et arrêt Amnesty international. Par conséquent, “cela n’a rien à voir avec l’arrêt Ousmane Ngom”.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here