PARTAGER

L’arrêté interdisant le rassemblement à caractère politique aux abords de la Place Washington, du boulevard de la République et d’une partie de Sandaga n’a pas été abrogé.

La Cour suprême précise dans un communiqué que « c’est l’arrêté du 31 août 2018 du préfet de Dakar portant interdiction du sit in devant les locaux du ministère de l’Intérieur le 4 septembre 2018 sous la bannière du Pds par Assane Ba, Birane Barry et Djiby Ndiaye qui a été annulé ».

Le document explique qu’il s’agit d’une « jurisprudence constante de la Cour suprême fondée sur la Constitution et la loi 78-02 du 29 janvier 1978 relative aux réunions voir arrêt Alioune Tine et arrêt Amnesty international. Par conséquent, « cela n’a rien à voir avec l’arrêt Ousmane Ngom ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here