PARTAGER

A l’image de Matam, Kanel département se distingue par une absence de suspense pour la coalition présidentielle. Ici, la seule opposition reste… les tendances inter-apéristes. Naturel­le­ment, la famille Dia (Harouna et Daouda) règne en maître comme leur «ennemi juré» Farba Ngom contrôle «son» Matam. Seulement, ce dernier a aussi des entrées dans le fief du milliardaire. Des hommes comme le ministre Mamadou Talla et le maire de Kanel, Haymouth Daff, et d’autres responsables du parti présidentiel qui ont choisi le maire des Agnam. Même si pour les Législatives, des rencontres ont eu lieu entre le mandataire départemental Daouda Dia et Talla lui-même pour taire leurs querelles. C’est aussi cette unité temporaire qui avait accueilli la tête de liste nationale de Benno bokk yaakaar, Mahammed Boun Abdallah Dionne. A Kanel, d’un côté, c’est le mandataire départemental de la localité qui dirige le comité électoral avec le soutien de 24 adjoints au maire ; d’un autre, il y a le ministre Mamadou Tall et dix maires sur les douze du département. C’est qu’il y a en lame de fond une bataille du nombre de suffrages entre Matam et Kanel. Entre Farba Ngom et Harouna Dia. Ce n’est pas pour rien que Ngom a promis aux communes qui auront le meilleur résultat un trophée.
Et il y a une troisième tendance qui se dit de la société civile, composée en majorité de jeunes qui, récemment, ont fait une sortie dans la presse pour dénoncer les maux dont souffre Kanel. Des revendications qui tournent autour de l’emploi, des infrastructures sanitaires, scolaires et sécuritaires. Une menace prise au sérieux par certains responsables de Bby, mais surtout de l’Apr qui redoutent un vote-sanction. Voilà pourquoi la campagne tourne plus autour de visites de proximité et de sensibilisation sur le retrait des cartes pour éviter un fort taux d’abstention dans le département.
Mais dans ce contexte de frustration des jeunes, l’opposition pourrait grignoter des voix non négligeables. Si la Coalition gagnante/Wattu senegaal ou Manko taxawu senegaal ont peu de chances de rafler les deux sièges de Kanel, elles tentent au moins de marquer des points en vue de la Présidentielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here