PARTAGER

Pour la première fois, Benno bokk yaakaar pourrait avoir un député de Kédougou. Ce département était, en effet, entre les mains du Pds. Mais le député maire libéral, Mamadou Adji Cissé, qui a rallié l’Apr va devoir faire face à Moustapha Guirassy de la liste Kaddu askan wi de Baldé qui veut prendre sa revanche.

Kédougou fait partie des rares départements qui échappent à Benno bokk yaakaar. En 2012, le Parti démocratique sénégalais avait obtenu le seul siège qui lui est dédié. Moustapha Guirassy qui en était le maire et qui avait rejoint la liste de Pape Diop avait perdu devant Mamadou Adji Cissé, un autre Libéral qui a encore confirmé aux Locales de 2014. Depuis, M. Cissé y règne en maître incontestable, même si les Apéristes Lesseyni Sy, Aïs­satou Aya Ndiaye et autres veulent faire de ce département leur chasse gardée. Sans succès. Puisque Macky Sall a pris les devants en embarquant le responsable libéral dans son bateau pour le cap du 30 juillet et la Présidentielle. A quelques mois de la fin de la 12ème Législature, Mamadou Adji Cissé a lâché le Pds, après son bref pas­sage au courant des Réfor­mateurs de Modou Diagne Fada.
Son ralliement à l’Apr n’était pas du goût des Apéristes de Kédougou qui attendaient d’être investis. Mais voilà, la réalité politique a dicté à la coalition Benno bokk yaakaar d’investir M. Cissé tête de liste. Surtout que son prédécesseur à la mairie fait son come-back, après une longue hibernation. Avec la coalition Kaddu askan wi, dirigée par Abdoulaye Baldé, Moustapha Guirassy tient à prendre sa revanche. Il lui reste quand même un grenier électoral et il se pose en grand challenger contre la coalition présidentielle. Ce n’était certainement pas l’homme que Cissé aurait souhaité affronter. Mais ça, c’est la bataille de la commune. Il reste les autres collectivités périphériques de Kédougou qui vraisemblablement ne sont pas une grosse difficulté pour Bby qui contrôle le Conseil départemental aux Locales. En plus de Kaddu askan wi, la Coalition gagnante/Wattu senegaal qui ne peut plus compter sur l’ancien député du Pds mise sur un émigré, alors que Manko taxawu senegaal, Joyyanti, Euttou askan wi et l’Union citoyen­ne/Bunt-bi tentent de jouer les trouble-fêtes. Seulement, Benno bokk yaakaar doit compter sur les frustrations au sein de sa coalition. Certains ne digèrent pas le choix d’un frais transhumant alors que les militants de la «première heure» attendaient leur part du gâteau.

1 COMMENTAIRE

  1. Mamadou Hadji Cisse n’est point dans une logique de revanche car comme l’article le dit si bien, c’est le maître du jeu politique de Kedougou celui de l’homme de la Transparence et l’Éthique dans la gestion des affaires publiques, il n’a jamais détruit des maisons dans la Commune en plein hivernage en créant des milliers de familles SDF pour un lotissement afin de vendre ces parcelles au plus offrant au détriment des fils et filles de Kedougou. Mamadou Hadji Cisse n’a jamais vendu les titres fonciers des ministères de la Justice ni celui du ministère des Travaux Publics (TP) ni celui du ministère de l’Élevage ni le jardin d’anacardier que le Président Abdou Diouf avait inauguré en 1996, etc pour remplir ses poches et laissé les populations dans la souffrance absolue. Mamadou Hadji est le candidat du Benno Bokk Yaakaar et l’Espoir des populations et du Président Macky Sall par conséquent il n’a ni concurrent ni adversaire parce qu’il ne beigne pas la gestion gabégique. Mamadou Hadji Cisse a accepté de travailler avec le Président Macky Sall pour l’intérêt supérieur de notre région. Mamadou Hadji Cisse est un homme d’État qui respecte les Lois et règlements ainsi que les Institutions comme celui qui n’a toujours pas respecté la passion de service à la Mairie depuis 2014 quand les populations l’ont vomi.
    Le Président Macky Sall ne compte que sur Mamadou Hadji Cisse pour consolider l’émergence de notre région qu’il a déjà amorcé avec le bitumage de la route Kedougou-Salémata, le PUDC pour l’équipement rural, la Couverture Maladie Universelle, les Bourses Familiales etc.
    Le Seul soucis du candidat du Benno Bokk Yaakaar c’est Kedougou.
    Mamadou Hadji Cisse a décidé de ne jamais détruire Kedougou ni trahir la cobfia6des populations pour revenir s’excuser comme un pantin mAid il a de façon irréversible fondé son action politique sur la Transparence et l’Éthique politique.
    Nb:
    Responsable de la Communication du Candidat du Benno Bokk Yaakaar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here