PARTAGER

Benno bokk yaakaar a du pain sur la planche. Elle devra faire face au Parti de l’unité et du rassemblement (Pur). Un parti dont le guide moral est Serigne Moustapha Sy.

Sur la base des résultats des Locales et du référendum, l’on peut présumer que la coalition présidentielle devrait se promener sans difficulté le 30 juillet prochain. Mais il y a un invité inattendu qui semble brouiller les cartes : le Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) dont le responsable moral est Serigne Moustapha Sy qui compte sur son «armée» de moustarchidine wal moustarchidati. Si Benno bokk yaakaar (Bby) pourrait gagner dans la périphérie, il reste que la commune de Tivaouane, elle, reste une incertitude. Elle est la mère des batailles puisque sur les 216 mille 851 inscrits sur le fichier électoral du département, la commune compte 44 mille 523 électeurs. Et surtout, attention aux fissures en son sein, nées des «mauvaises investitures» et qui ont été à l’origine d’un front dit des «frustrés». Dans le département, le Pur est conduit par Sidy Niang qui risque de faire très mal à ses adversaires dans la commune, mais dans le département aussi, notamment dans des localités comme Keur Mbir Ndao, Fass Boye et Mékhé.
Mais il ne faudrait surtout pas perdre de vue celui qui ressemble à un  troisième larron, à savoir la liste du député sortant, Demba Diop Sy, tête de liste nationale de la Convergence pour la justice et l’équité (Cpje), proche de la famille Sy. Il détient des «actions» non négligeables dans les communes de Tivaou­ane et Mékhé. Ou encore la coalition Manko taxawu senegaal de Khalifa Sall qui se serait bien implantée à Mboro, Notto Gouye Diama, Ngagne Diouf et Pékesse. Le Pds qui porte la Coalition gagnante/Wattu senegaal n’y est pas pour autant mort. Abdoulaye Wade – ou son parti – est encore présent dans l’ensemble des communes du département, même si son électorat baisse élection après élection. Wattu senegaal pourrait encore compter sur les communes de Koul et Thilmakha. Des communes qui restent encore dans le giron du Parti démocratique sénégalais.
En gros, le Pur est très attendu et ambitionne de faire de la ville de Tivaouane, à défaut du département, son fief. Ce qui laisse présager des élections législatives âprement disputées. Bby reste cependant la favorite, car contrôlant 16 communes sur les 18.

1 COMMENTAIRE

  1. l’ in PUR devrons nous dire , le deal du siècle , la dernière trouvaille du Macky pour faire barrage à Khalifa. Combien ils ont reçu? Corrupteur et corrompus ont le même destin , ces gains ne profitent point. Voyez ce que sont devenus les anciens corrompus, la justice divine est passée par là.
    C’est la répétition de l’histoire, dans les mêmes conditions , le père du guide des MWM avait utilisé le même canevas en 2000 en apportant un soutien , contre toute attente , à Abdou Diouf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here