PARTAGER

Cousson Traoré Sall, directrice du Cesti, vient de remporter la bataille judiciaire qui l’opposait au secrétaire général du Saes/Cesti, Moumini Camara. Il a été reconnu coupable du délit de diffamation et condamné à 6 mois de prison avec sursis par le juge de la troisième Chambre du Tribunal correctionnel de Dakar. En sus, il doit verser, selon e-média, la somme de 2 millions de francs Cfa aux parties civiles répartis comme suit : 1 million pour la directrice du Cesti et un autre million pour Dominique François Mendy, responsable pédagogique du Cesti. Or les plaignants réclamaient au prévenu, par l’intermédiaire de leur avocat, la somme de 50 millions de francs Cfa à titre de dommages et intérêts.
Moumini Camara a été attrait à la barre suite au communiqué du Saes/Cesti pour remettre en cause les 52 attestations qui ont été livrées à des étudiants béninois. Il accusait la direction du Cesti de les avoir délivrées sans la délibération du Comité pédagogique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here