PARTAGER

Alors que le sélectionneur de la Rd Congo est toujours en place, le nom de Claude Makelele (46 ans) circule à Kinshasa, la ville natale de l’ancien milieu des Bleus, comme éventuel successeur. Makelele a même été reçu, en début de semaine, par Félix Tshisekedi, le chef de l’Etat, au Palais présidentiel, pour, selon certaines sources, évoquer la construction d’une école de football.
Mais, selon d’autres témoignages, l’ex-entraîneur de Bastia (mai – novembre 2014) et d’Eupen (Bel novembre 2017 – juin 2019), libre de tout engagement, serait le favori au plus haut sommet de l’Etat pour s’installer sur le banc des Léopards.

Omari : «Je n’accepterai pas d’ingérence gouvernementale»
Contacté par L’Equipe, Constant Omari, le puissant président de la Fédération congolaise de football (Fecofa), a pris ses distances avec cette éventualité, alors que ni lui ni le ministre des Sports n’étaient au courant de la présence de Makelele dans la capitale : «D’abord, rien n’est décidé à propos de Ibenge, que je dois prochainement rencontrer. Ensuite, si on doit engager un nouveau sélectionneur, ce choix revient à la Fédération. Et ce qui m’intéresse, ce sont les compétences, et pas d’avoir un nom, assure le dirigeant. Que les choses soient claires : je n’accepterai pas d’ingérence gouvernementale concernant le choix du sélectionneur.»
Présents à la Can, les Léo­pards ont été éliminés en huitièmes de finale par Madagascar (2-2, 2-4 t.a.b.) après avoir terminé à la troisième place du groupe A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here