PARTAGER

Coup de tonnerre ! A 24h des élections à la tête de la Fédération de football de Guinée-Bissau, l’un des candidats vient d’être lourdement sanctionné par la Fifa.
Il s’agit du président sortant et candidat à sa propre réélection, Manuel Lopes Nascimento. Il écope de 10 ans de suspension de toute activité liée au football. Ceci pour avoir enfreint le Code d’éthique.
Les faits se rapportent à quelques mois. Nascimento est accusé d’être l’instigateur d’un lynchage public. Sur des vidéos, on voit des populations lyncher un personnage. Une honteuse image du football africain qui enfonce le président de la Fédération de Guinée-Bissau où on le voit asperger d’essence un prétendu voleur attaché entre des pneus. Une image choquante qui fait froid au dos !
La Commission d’éthique de la Fifa estime que le patron de la Fédé guinéenne «avait manqué à son devoir, de protéger l’intégrité physique et mentale de l’homme qui a été victime du harcèlement moral».
Grand favori pour sa réélection ce samedi, Nascimento écope également de 108 000 dollars d’amende. Il postulait pour un 3ème mandat.
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here