PARTAGER

Le débat sur les langues les plus indiquées pour notre développement persiste dans ce pays. De même que pour certain, la question de savoir si le socialisme véritable serait plus indiqué en Afrique que le capitalisme. Des gens sont convaincus que l’alphabétisation dans les langues nationales est la meilleure voie pour sortir nos pays du sous-développement, mais s’empressent de chercher le moyen d’envoyer leur progéniture dans des pays occidentaux pour se former ou, dans une moindre mesure, en Chine. Ce qui revient au même. Ne devrait-on pas augmenter le nombre de psychanalystes dans nos pays ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here