PARTAGER

A 11 mois de l’élection présidentielle, la Ld-Debout, dirigée par Souleymane Guèye Cissé, et le Mouvement pour la République des valeurs (Mrv) de Thierno Alassane Sall s’offusquent de la gestion du pays par le président de la République Macky Sall. A l’issue de leur rencontre, les deux formations politiques ont constaté «le recul démocratique du Sénégal». Ces responsables sont d’avis que la situation actuelle du pays est «caractérisée notamment par la prévalence d’une justice sélective et un pouvoir législatif totalement à genou quand c’est le président de la République, lui-même, qui nomme les députés à l’Assemblée nationale». Les deux entités politiques fustigent également la gestion des ressources naturelles qui, selon eux, sont cédées à des multinationales étrangères «dans la plus grande opacité, sans que les populations spoliées ne puissent faire valoir leurs droits et sans que les institutions habilitées ne puissent exercer leur devoir de contrôle». En outre, la Ld-Debout et le Mrv s’indignent des 57 milliards de F Cfa destinés à «la commande de 50 mille lampadaires». Se prononçant sur les remous dans plusieurs secteurs sociaux, les camarades de Souleymane Guèye Cissé et de Thierno Alassane Sall notent une «incompétence avérée» du régime à conduire des politiques dans plusieurs domaines dont l’éducation et la santé».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here