PARTAGER

Son nom était beaucoup agité avant la publication de la liste pour la Can, alimentant même certains débats. A l’arrivée, Kara Mbodji a été zappé par Aliou Cissé qui, par contre, est allé sortir sous sa manche deux revenants : Henri Saivet et Saliou Ciss.

Aliou Cissé a publié hier une pré-liste de 25 joueurs en vue de la Can égyptienne prévue en juin-juillet prochain. Un groupe où on ne note pas de grandes surprises avec la présence des principaux cadres qui ont joué les éliminatoires. Evidemment, dans cette liste tant attendue, le cas de Kara Mbodji était scruté par bon nombre d’observateurs, surtout par rapport au Mondial russe où le défenseur central d’Anderlecht et le sélectionneur national ne s’étaient pas quittés en bons amis.
Finalement, la sentence est tombée : Kara Mbodji ne sera pas du voyage en Egypte. Dans ses exploitations, Aliou Cissé a avancé comme argument la concurrence et la baisse de régime de Kara depuis son opération du genou. «Kara a été un élément important dans cette Equipe nationale. Mais ses performances remontent à une année, suite à une blessure au genou», a expliqué le technicien sénégalais. Au-delà de l’état de santé de celui qui était considéré comme l’un des meilleurs sénégalais lors de la Can 2017, la concurrence au poste n’a pas plaidé en sa faveur. «Maintenant, nous techniciens, les absences nous permettent d’essayer d’autres joueurs. Aujourd’hui, Salif Sané s’est imposé à ce poste, auprès de Kalidou Koulibaly. Cheikhou Kouyaté et Papa Abdou Cissé ont aussi montré de grandes choses à ce poste. Donc, on se retrouve avec quatre défenseurs où chacun est capable de remplacer l’autre. Et ces derniers méritent leur sélection du fait qu’ils ont ‘’compéti’’ toute la saison», a dit Aliou Cissé. Avant d’ajouter : «J’ai suivi Kara depuis le début de la saison, son expérience au Fc Nantes n’a pas été facile. Son retour à Anderlecht lui a permis de jouer des matchs, mais son équipe n’a pas fait une grande saison.» Très admiratif du joueur de part de son engagement, sa détermination, le sélectionneur se dit optimiste quant à un retour de Kara Mbodji en sélection. «Nous allons continuer à le suivre et je suis certain qu’il reviendra en Equipe nationale», a-t-il assuré.
Du côté des surprises, on peut citer Saliou Ciss et Henri Saivet. Deux revenants qui, selon le sélectionneur, ont fait une bonne saison avec leur club. Cissé précise avoir privilégié leur expérience dans la Tanière.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here