PARTAGER

«La nuit des rois», le film du réalisateur franco-ivoirien, Philippe Lacôte, commence sa carrière de la plus belle des manières. Après une sélection à la Mostra de Venise qui a demarré ce mercredi, le long métrage également financé par le Fonds de promotion de l’industrie cinématographique (Fopica), est attendu au Toronto film Festival (Tiff), l’un des plus prestigieux festivals au monde. Il sera également au festival de New York. Selon nos confrères de Jeune Afrique, la sortie du film en Côte d’ivoire est attendue pour le mois de novembre prochain. Ce long métrage est une co-production entre Yennenga Production (Sénégal), Banshee Films (France), Wassakara Productions (Côte d’ivoire) et Peripheria (Canada). «La prison d’Abidjan, l’une des prisons les plus surpeuplées d’Afrique de l’Ouest. Vieillissant et malade, Barbe noire est un caïd de plus en plus contesté. Pour conserver son pouvoir, il renoue avec la tradition de “Roman”, un rituel qui consiste à obliger un prisonnier à raconter des histoires durant toute une nuit. Un jeune pickpocket est désigné. “Roman” ne sait pas raconter mais il est hanté par une seule histoire, celle du chef microbe Zama King.» Ainsi se résume le film sur lequel des techniciens sénégalais ont travaillé dans le cadre de la coproduction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here