PARTAGER

Chaque année, le khalife général des Mourides fait son sermon pour pousser la société à s’améliorer. Comme la répétition est pédagogique, il est obligé de se répéter pour pousser ceux qui nous dirigent ou aspirent à le faire à devenir des exemples. Mais on semble être pris au piège du… système, comme le soutient un confrère, qu’il est impossible de changer les habitudes. C’est le lit de notre élite dirigeante qui se compromet selon les urgences de l’heure. Et sans heurts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here