PARTAGER

L’opposition rumine toujours sa colère après l’élimination de certains candidats par le parrainage. Et cette fois-ci, c’est la Plateforme opérationnelle de sécurisation des élections (Pose) qui a écrit une lettre ouverte aux 7 «Sages» dans ce sens. «Vous venez de prendre la grave responsabilité de rejeter 20 des 27 candidatures soumises à votre validation sur la base de simples procès-verbaux qui n’ont aucune valeur juridictionnelle, alors que votre institution est chargée d’exercer un contrôle juridictionnel. La notification de procès-verbaux mentionnant des parrainages invalidés pour autres motifs et non susceptibles de régularisation instaure une élimination sur procès-verbal sans fondement légal», note cette structure de l’opposition qui souligne que les membres du Conseil constitutionnel ne doivent «pas assimiler un contrôle de conformité d’enregistrement à un contrôle juridictionnel, le seul qui vaille».
 hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here