PARTAGER

Que dire ? Notre système universitaire est malade, comme l’attestent les décisions prises à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Depuis plusieurs années, on danse à côté de l’abîme en fermant les yeux. Mais la réalité finit toujours par nous rattraper au mauvais moment. Et pour les enfants de l’enseignement public, ils sont toujours sacrifiés par cette élite qui en est pourtant issue. Mais c’était à une autre époque. Mais notre époque actuelle appelle à la prise de mesures draconiennes pour amputer les membres qui gangrènent notre corps social, éducatif et économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here