PARTAGER

Trouver les financements pour le développement du secteur de l’eau, assurer l’accès à l’eau à tous et en tout le temps, développer une bonne gouvernance pour la gestion de l’eau… Tels sont les défis que compte relever le secrétariat exécutif du 9ème Forum mondial de l’eau qui veut faire de la rencontre internationale de Dakar de 2021 un nouveau point de départ pour le Sénégal et l’Afrique. «Le forum se veut innovant dans sa démarche et dans son processus préparatoire. Sa particularité, c’est qu’il va avoir un ancrage local africain au-delà du fait qu’il soit un forum mondial (…) Nous le voulons efficace avec des impacts pour les populations. Pour l’initiative Dakar 2021, nous sommes en train de mobiliser des sommes très importantes pour accélérer l’accès universel à l’eau», a dit Abdoulaye Sène, secrétaire exécutif du 9ème Forum mondial de l’eau. Il s’est exprimé mercredi en marge d’un atelier préparatoire, organisé à la sphère ministérielle de Diamniadio. Les participants ont échangé sur «Sécurité de l’eau», «Coopération», «Eau pour le développement rural» et «Outils et moyens». «Ces quatre thèmes sur lesquels nous allons travailler structurent le processus du forum», a dit M. Sène.
«Nous avons les ressources humaines et les capacités qu’il faut pour formuler des réponses et les appliquer sur le terrain et nous tenons beaucoup à ce que la participation (du Sénégal) soit une réalité, qu’elle soit déterminante, que nous puissions même être le moteur et l’inspirateur de ce qui va se faire au niveau du ‘’Kick off meeting’’ international», a noté le secrétaire exécutif. En prélude au forum, se tient en effet la rencontre de lancement appelée «Kick off meeting» et qui aura lieu les 20 et 21 juin. «Le ‘’Kick off meeting’’ constitue un événement stratégique pour le processus préparatoire du forum. C’est à cette occasion que les acteurs du monde vont se retrouver pour dire ce qu’ils souhaiteraient que soit le forum en termes de thèmes à aborder, d’initiatives à prendre et d’actes à poser», a expliqué M. Sène. «Il est normal que le Sénégal qui accueille ce forum au nom de toute l’Afrique prépare sa contribution à ce ‘’Kick off meeting’’», a-t-il estimé, pour relever l’atelier, la 3ème du genre en perspective du rendez-vous de 2021 qui fera du Sénégal la capitale mondiale de l’eau. «La sécurité de l’eau pour la paix et le développement durable» est le thème du forum de Dakar, la 1ère en terre africaine.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here