PARTAGER

Je commence par rendre grâce à Allah d’avoir fait de nous des musulmans fiers de leur religion, et pour les innombrables bienfaits qu’Il ne cesse de nous procurer par Sa grâce et Sa bonté. Qu’Il en soit loué comme il se doit !
Cela dit, au moment où les autorités sénégalaises prennent mesure après mesure pour tenter de contenir et d’éradiquer cette pandémie de coronavirus qui a mis à genoux l’économie mondiale et montré les limites et la vulnérabilité des pays que l’on prenait comme les maîtres du monde et des superpuissances qui dictaient leurs lois aux pays moins nantis, je m’adresse à mes concitoyens pour les inviter à la repentance.
A l’image des pays occidentaux qui ne croient qu’au confinement comme seul moyen de contenir cette maladie qui a bouleversé le calendrier sportif dans le monde, menace sérieusement l’organisation du pèlerinage à La Mecque et continue de faire des ravages dans le monde, beaucoup de Sénégalais pensent eux aussi au confinement comme unique solution, alors qu’il y a un grand fossé entre le Sénégal et les pays occidentaux, du fait de deux réalités bien sénégalaises : la pauvreté et l’indiscipline qui rendent le confinement général difficile voire impossible.
Tout en adhérant aux mesures préconisées par les professionnels de la santé, je reste convaincu que face au coronavirus, notre salut passe inéluctablement par la repentance et l’imploration du Seigneur qui est seul capable de lever rapidement cette pandémie.
Je m’invite donc et j’invite mes concitoyens à une journée de jeûne (un lundi ou un jeudi de préférence, car ce sont les jours où les anges présentent nos œuvres au Seigneur), de repentance sincère et d’imploration du Seigneur pour la levée rapide de cette pandémie avant l’arrivée du mois béni du Ramadan qui avance à grandes enjambées vers nous.
Que chacun d’entre nous demande pardon pour ses propres péchés et pour son manquement à son obligation d’ordonner le bien et d’interdire le blâmable. On peut citer parmi les actes blâmables la perversion qui a gagné beaucoup du terrain et pris des proportions inquiétantes au Sénégal durant ces deux dernières décennies, au point que certains encouragent ouvertement l’adultère et combattent ce qu’ils appellent le «mariage précoce», tandis que d’autres ont eu l’audace de demander la légalisation de l’homosexualité ou l’appui aux prostituées.
Ayons donc tous l’humilité de reconnaître nos péchés ainsi que nos manquements à nos obligations religieuses et de demander pardon au Seigneur avant de L’implorer pour la fin rapide de cette pandémie afin que l’on rouvre les mosquées et que la vie reprenne son cours normal, pour que les milliers de goorgoorlou qui étaient «forcés de se confiner provisoirement» puissent reprendre leurs activités, source de leur gagne-pain.
Qu’Allah accepte notre repentance ainsi que nos prières et guide nos pas vers son droit chemin, Amine !
Fraternellement !
Chérif Mouhamadoul-Moukhtar KANE

1 COMMENTAIRE

  1. Je viens de lire ce message et je benis le nom du Dieu Créateur de toutes choses et de notre Seigneur Jésus Christ. Je suis chretien et je suis au Sénégal cela fais déjà 2 mois, et c’est pour l’œuvre du Seigneur que je suis dans ce beau pays. Une fois de plus je remercie Dieu pour ce message de notre frère qui appelle le peuple sénégalais à la repentance. Comme le frère l’a déjà dit ce sont nos péchés qui ont amené cette pandemie dans le monde et je voudrais par la volonté du Seigneur que le peuple Sénégalais,sans distinction de religion puisse s’adonner à ce jeùne de repentance. Afin, de montrer au reste du monde que c’est Dieu qui est Grand.
    Que Dieu vous benisse et qu’Il bessisse le Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here