PARTAGER

Pour sa première sortie lors de la Can 2017 le 15 janvier prochain, l’Equipe du Sénégal fera face à la Tunisie à Franceville à 19h Gmt. Un match important, souligne le sélectionneur national, Aliou Cissé, et qu’il faudra gagner à tout prix pour une meilleure entame de la compétition.
Sous ce chapitre, rassure-t-il, «les gosses sont suffisamment conscients de l’enjeu du premier match. Il faudra être prêt sur tous les plans et gagner match».Seulement, souligne l’an­­cien capitaine des Lions : «Je crois que cela fait longtemps que les Lions n’ont pas battu la Tunisie.» Suffisant comme motivation et pour évoquer un certain état d’esprit qui devrait animer la bande à Cheikhou Kouyaté. «La Can, c’est une autre compétition. Ce n’est pas parce qu’on est favori ou qu’on a des joueurs qui évoluent en Angleterre et autres qu’on devient les meilleurs», avertit-il.
Citant l’exemple du Fc Barcelone ou encore de l’Allemagne, Aliou Cissé estime qu’il n’est pas certain que ces équipes gagnent la Can s’il leur arrivait de la disputer. «Ce n’est pas sur le papier qu’on gagne la Can. Il y a le mental, mais aussi un certain état d’esprit. A nous de répondre présent sur tous les plans», fera remarquer le technicien sénégalais.

Matchs de préparation «A ce jour, nous aurons deux matchs amicaux»
Face à la presse, le sélectionneur a confirmé les deux matchs amicaux que les Lions auront à disputer durant la phase de préparation prévue au Congo Brazzaville. Ce sera contre le pays d’accueil, mais également la Libye à Brazzaville où les Lions ont choisi d’établir leur camp de base. «A ce jour, nous aurons deux matchs amicaux. Ce sera contre la Libye et le Congo. Ces deux rencontres nous serviront pour la préparation», dira Aliou Cissé. Une réaction qui vient confirmer la tenue du match contre la Libye malgré l’annonce de son annulation. D’ailleurs, le président de la Fédé foot, Me Senghor, a lui aussi confirmé ce match en révélant que les deux parties sont en train de travailler sur les conditions d’organisation de ladite rencontre.

Stage à Dakar «Début le dimanche 1er janvier»
Avant de s’envoler pour la capitale congolaise, l’Equipe nationale sera en regroupement à partir du 1er janvier à Dakar et ce, jusqu’au 5. Un bref séjour au cours duquel le sélectionneur a annoncé des séances ouvertes à la presse et au public sénégalais. «Ce sera l’occasion de communier avec tout le monde avant de prendre la direction du Congo», informe Aliou Cissé.
Le 4 janvier, ce sera la traditionnelle cérémonie de remise du drapeau national aux Lions par le président de la Répu­blique, Macky Sall, au Palais.

Une «Maison du Sénégal» à Franceville
Quant à la mission de prospection au Congo et au Gabon, le président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), Me Augustin Senghor, présent à la conférence de presse du sélectionneur, a indiqué que toutes les conditions étaient réunies pour un meilleur séjour des Lions dans les deux pays. D’abord lors de la préparation, mais aussi durant la phase finale de la Can. Avant de saluer le travail effectué par l’instance fédérale et le ministère des Sports à ce niveau. D’ailleurs, Me Senghor informe du choix d’installer la «Maison du Sénégal» à Franceville afin de réunir tous les Sénégalais qui feront le déplacement au Gabon durant la compétition. Profitant de l’occasion, lui et le sélectionneur ont exhorté des prières auprès de toutes les familles religieuses pour une campagne fructueuse de l’Equipe nationale lors de la Can 2017.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here