PARTAGER

L’Afrique du Sud, contrainte de gagner ses deux prochains matchs contre le Sénégal pour se qualifier en phase finale de la Coupe du monde 2018, a débuté dimanche, avec de sérieux handicaps, son stage de préparation de la double confrontation. Le gardien titulaire des Bafana Bafana, Itumeleng Khune, le premier défenseur, a été blessé au visage. Il est incertain au moins pour le match de vendredi entre les deux équipes.

Khune devrait finalement jouer avec un masque
Victime d’une fracture du visage, il a vu un premier spécialiste et envisage de rencontrer un autre, un rendez-vous après lequel le sélectionneur de l’Afri­que du Sud saura s’il peut jouer vendredi avec un masque de protection.
«Khune a vu un spécialiste. Il en verra un autre. Khune nous a demandé de préparer un mas­que, ce qui signifie qu’il a de l’espoir. Mais la décision finale reviendra à l’équipe médicale à l’issue de la séance du mardi», a déclaré l’entraîneur des Bafana Bafana, Stuart Baxter, cité par la presse sud-africaine et reprise par l’Aps.
Finalement Khune a appris mardi que sa facture d’un os au visage n’est pas si grave. Et qu’il pourra tenir sa place vendredi face au Sénégal. Le gardien des Kaizer Chiefs, arrivé mardi soir au camp à Polokwane, a participé normalement à la séance matinale de ce mercredi (hier). Du coup, il compte porter un masque durant les entrainements et le match de vendredi.

Forfait annoncé de Serero
Un autre impair a été noté chez les Sud-Africains : le forfait annoncé du milieu de terrain, Thulani Serero. Cantonné à un rôle de remplaçant, Serero refuse de rejoindre le lieu de regroupement s’il ne reçoit pas de garanties concernant son temps de jeu. «La sélection n’est pas un endroit où nous pouvons garantir des places», a réagi Baxter lorsqu’il a été interrogé sur l’attitude de l’international sud-africain. «S’il ne considère pas que c’est un honneur d’être appelé au camp de l’Equipe nationale, il peut aussi bien rester là où il est. Je ne sais pas si sa sélection sera permanente ou pas. C’est une honte pour ses coéquipiers qui travaillent dur pour battre le Sénégal…», a commenté le technicien britannique.

Tshabalala touché à la hanche
Mais ce dernier n’est pas au bout de sa peine. Son milieu de terrain, Siphiwe Tshabalala, est arrivé en regroupement avec une blessure d’après des médias sud-africains, consultés par Sport­221.com.
Il était l’un des rares joueurs à arriver en retard avec Mulomo­wandau Mathoho, son coéquipier, après avoir participé à la victoire (1-0) de leur club Chippa United face au Telkom Knockout au Nelson Mandela Bay Stadium dimanche après-midi.
Tshabalala a contracté une blessure à la hanche dans ce match, mais le porte-parole de Safa, Dominic Chimhavi, a déclaré que ce n’était pas grave. «L’entraîneur a décidé que Shabba et Thulani Hlatshwayo (qui a une blessure à l’orteil) ne participent pas à la séance d’entraînement. Mais c’est juste une précaution», a déclaré Chimhavi du stade Peter Mokaba.
Tshabalala devrait honorer sa 88e sélection avec les Bafana Bafana qui affrontent le Sénégal en match comptant pour les qualifications à la Coupe du Monde 2018 vendredi à Polokwane. Il a joué pour la dernière fois en équipe nationale en 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here