PARTAGER

Arrivé 2e du groupe A, le Cameroun va croiser le Sénégal, samedi (19h) à Franceville en quarts de finale de la Can 2017. Assuré de finir leader du groupe A, le Sénégal reste une grosse machine mais pas imbattable, soutient le sélectionneur camerounais Hugo Bross. «Ce n’est parce que j’ai dit que le Sénégal est pour le moment la meilleure équipe du tournoi, qu’on a déjà perdu ce quart de finale. C’est un autre match. Ce n’est plus la phase de groupes. Le Sénégal sera peut-être plus difficile que les autres pays que nous avons rencontrés, mais nous allons vendre chèrement notre peau», a déclaré le technicien belge à la fin du match Cameroun-Gabon (0-0). A la veille de la 3e journée du groupe A, Hugo Bross, faut-il le signaler, ne voulait pas des Lions comme adversaires en quarts de finale.

Adolphe Teikeu : «Jouer face au Sénégal, ce n’est pas exceptionnel»
Quant au défenseur du Cameroun, Adolphe Teikeu, il a déclaré au micro de nos confrères de Rfi. «Quand on joue une phase de poules d’une compétition, ce qu’on veut, c’est obtenir la qualification, et c’est ce qu’on a fait. C’est une récompense pour tout le monde, on a montré que notre marque de fabrique, c’est la solidarité. Qu’on ait mal entamé le match ou pas, le plus important, c’était d’être en quarts. Toutes les rencontres ont été difficiles, donc jouer face au Sénégal, ce n’est pas exceptionnel. C’est plutôt exceptionnel pour le Sénégal de jouer face au Cameroun. Côté palmarès, les Lions Indomptables sont plus titrés que les Lions de la Teranga. On ne va pas jouer contre les Sénégalais avec la peur au ventre. On va jouer un match de football comme on a joué tous les autres.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here