PARTAGER

L’Alliance des forces de progrès (Afp) entrevoit une bonne gestion des ressources naturelles. Réunis en Secrétariat politique exécutif (Spe), Moustapha Niasse et ses camarades se réjouissent que le Président Macky Sall et la coalition Benno bokk yaakaar occupent, avec le Peuple, «une place et un rôle de premier plan» dans cette dynamique. Seulement, les Progressistes relèvent de «multiples tentatives» de gens «défaits par le biais des urnes» et qui «s’emploient à développer une approche insurrectionnelle pour essayer de déstabiliser notre pays». Dans ce contexte, même si l’Afp n’est pas précise, elle fait allusion au collectif Noo lank et particulièrement à Guy Marius Sagna en prison pour avoir manifesté devant les grilles du Palais présidentiel contre la hausse du prix de l’électricité. «La vérité des prix appliquée aux factures de la Senelec fait l’objet, depuis plusieurs semaines, de manipulations pour créer une nébuleuse qui ne saurait prospérer face aux données objectives. La production et la distribution de l’électricité sont une priorité stratégique que des Cassandre souhaitent mettre sous le boisseau pour hypothéquer la viabilité des entreprises et le confort des ménages, avec toutes les conséquences désastreuses qu’un tel cas de figure pourrait engendrer», indique le communiqué. Pour les Pro­gres­sistes, les autorités de la Senelec, «par souci de transparence», ont pourtant construit une communication «pédagogique et explicative» sur la question.
L’Afp estime que le dialogue national en cours offre de «belles perspectives» pour faire avancer le pays. «Le discours populiste, même répété à satiété, ne peut effacer les actes significatifs posés par le Président Macky Sall pour préserver et exploiter nos ressources naturelles au profit du Sénégal et de ses populations», prévient ce parti allié de l’Apr, qui salue le «courage» et la «lucidité» du Président Macky Sall. L’Afp d’ajouter : «Notre modèle démocratique, à la faveur de plusieurs situations complexes surmontées, a fini de faire ses preuves. Il est donc nécessaire que tous les citoyens, sans exception, appréhendent les enjeux, y compris leurs droits et obligations, pour perpétuer un consensus historique, fruit de composantes culturelles, cultuelles, politiques et sociales.» C’est sans doute cette image qui, selon les Progressistes, vaut au Sénégal son attractivité avec notamment les multiples accords de coopération signés avec la France, l’Espagne, l’Union européenne, la Chine, la Turquie, le Canada, les Etats-Unis et la Mauritanie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here