PARTAGER

La polémique sur l’utilisation de l’hydroxychloroquine montre à quel point la voix de l’Afrique est encore inaudible dans les cénacles mondiaux où se prennent les décisions. De manière quasi-unanime, tous les pays africains qui ont adopté le protocole du Dr Didier Raoult pour soigner leurs malades de Covid 19 ont décidé de poursuivre l’utilisation de la chloroquine malgré l’avis négatif de l’Oms et des instances occidentales. Mais qui en parle ? Les Occidentaux ont le regard tourné vers leur nombril, et ne jugent la valeur des choses qu’à l’aune de leurs intérêts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here