PARTAGER

Le groupe des acteurs de la société civile pour la protection de l’enfant (Conafe) pense aux enfants de la rue dans ce contexte de coronavirus. Il déplore que «des dizaines de milliers d’enfants, dont les mendiants et ceux en situation de rue, sont comme toujours les oubliés des politiques publiques». Alors que l’Etat a fermé les écoles publiques et privées pour protéger les enfants afin d’éviter que les lieux d’éducation et d’apprentissage ne deviennent des foyers de propagation de la pandémie.

«A ce jour, aucune mesure n’a été prise pour les enfants qui sont dans les daaras, privés de prise en charge parentale, les enfants pris en charge dans les structures d’accueil et les enfants en situation de rue», regrette la Conafe qui rappelle que «cette situation de discrimination» met en «danger de contamination de milliers d’enfants abandonnés par l’Etat et la société».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here