PARTAGER

Patron du couloir droit de la défense de l’Equipe sénégalaise pendant une longue période, Lamine Gassama a été relégué sur le banc depuis le début du Mondial russe. Et cela, au profit du jeune pensionnaire de Kas Eupen (Belgique), Moussa Wagué. Par rapport à ce choix du sélectionneur, l’international sénégalais de Alanyaspor, en Turquie, estime que tous les joueurs présents en Russie sont venus pour jouer. «Nous sommes tous venus ici pour jouer. Que ce soit quelques minutes ou l’intégralité des matchs. On se tient tous prêts», estime le natif de Marseille il y a 28 ans. A l’en croire, «ce n’est pas évident d’être sur le banc parce qu’on est tous des compétiteurs». Pour autant, le rugueux défenseur des Lions estime «qu’après, un choix est fait, il faut le respecter et bosser en attendant son heure». Mais, il faut dire que ce choix du coach s’est avéré payant puisque Moussa Wagué a rendu une copie propre lors de ses deux matchs de poule contre la Pologne (2-1) et surtout contre le Japon (2-2) où il s’est offert son premier but en Coupe du monde. Devenant ainsi à 19 ans, le plus jeune africain à marquer un but à un Mondial de foot.
En dehors de lui, d’autres joueurs ont également perdu leur place de titulaire durant cette Coupe du monde. C’est le cas du capitaine de l’équipe, Cheikhou Kouyaté, de retour de blessure et qui a du mal à retrouver son meilleur niveau avec la sélection. Au point de perdre son brassard, au profit de Sadio Mané. Kara Mbodji est logé dans la même situation, car revenant également d’une longue blessure.
Même sentence au niveau des gardiens avec la titularisation de Khadim Ndiaye, suite à la blessure de Abdoulaye Diallo. Des «coiffeurs» qui pourraient espérer jouer face à la Colombie, ce jeudi à Samara. Avec une victoire et un nul, les Lions n’ont besoin que d’un point pour se qualifier pour les huitièmes de finale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here