PARTAGER

L’ancien Président aurait dû se contenter de montrer qu’il aime Touba d’un amour qui atteint des cimes. Mais il n’avait pas besoin de vouloir se comparer à qui que ce soit, et surtout pas à son successeur. A ce jeu-là, tout le monde est perdant. Sûr que quand il donnait à Sindiély et à Karim de l’argent, après avoir dépossédé les cités religieuses, il ne s’imaginait pas que quelqu’un pourrait s’en offusquer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here