PARTAGER
Le ministre Mansour Faye remettant des kits alimentaires à Salémata.

C’est au cours d’une cérémonie sobre organisée dans la commune de Boutoupa Camaracounda, arrondissement de Niaguis, que le ministre du Développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, Mansour Faye, a procédé au lancement officiel des opérations de distribution de kits alimentaires pour la région de Ziguinchor.

C’est plus de 23 000 ménages qui vont bénéficier de l’aide alimentaire dans la région de Ziguinchor. Et pour la seule commune de Boutoupa Camara counda, cadre de la cérémonie de lancement des opérations de distribution des kits alimentaires, ce sera le cas pour 580 ménages bénéficiaires, a annoncé le ministre du Développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, Mansour Faye.
Il s’agit de kits composés de 100 kg de riz, 10 litres d’huile, 10 kg de sucre, 10 kg de pâte alimentaire et un paquet de 18 morceaux de savon pour chaque ménage et qui permettront d’accompagner les ménages vulnérables, les ménages qui sont dans des difficultés ou qui sont impactés par les effets négatifs liés au coronavirus. Au cours de cette cérémonie rehaussée par la présence du président de la Commission nationale du dialogue des territoires (Cndt), Benoît Sambou, des autorités administratives, entre autres, le ministre Mansour Faye a indiqué que ces actions constituent des réponses fortes par rapport à la situation causée par la pandémie du Covid19. Des réponses apportées, martèle-t-il, par le Programme de résilience économique sociale financé pour un montant de 1000 milliards de francs Cfa. «Et dans ce programme, nous avons une composante «appui alimentaire» d’un budget de 69 milliards de francs Cfa», a précisé le ministre du Développement communautaire. Et pour qui, c’est tout le sens de cette distribution dont le coup d’envoi a été donné ce mardi, à Boutoupa Camara counda.

Et sur le choix de cette localité transfrontalière de la Guinée Bissau, le ministre Mansour Faye estime que cela est loin d’être fortuit.  Ce choix, explique-til, «est la résultante d’un fort plaidoyer apporté par les populations de Boutoupa Cama ra counda lors d’un Crd spécial organisé à Ziguinchor par rapport à leurs conditions de vie. Et c’est pourquoi que nous avons décidé de démarrer ici la distribution de vivres pour la région de Ziguinchor». Mansour Faye a tenu à rassurer à nouveau les populations par rapport à leurs plaidoyers qui, dit-il, trouveront une oreille attentive auprès du président de la République.

Par rapport à cet appui, l’édile de Saint-Louis a laissé entendre que le gouverneur de la région de Ziguinchor et ses collaborateurs ont procédé à une distribution effective du quota extension qui complète le Registre national unique (Rnu) au niveau de la base. Il exhorte ainsi les populations à rester unies face à l’essentiel, de garder les gestes barrières, de les promouvoir ; car il y va, dit-il, de notre survie et pour bouter hors du Sénégal cette pandémie du Covid-19.

Pour le maire de Boutoupa Camaracounda, le choix de cette commune, enclavée et éloignée, de la capitale pour le lancement officiel de la distribution de l’assistance alimentaire du plan de riposte Covid-19, montre l’intérêt et la considération que le président de la République accorde aux populations de cette localité transfrontalière. Malang Gassama dit partager entièrement la vision du chef de l’Etat qui démontre la gravité et l’ampleur du fléau. Pour lui, la démarche du Président Sall montre encore une fois la qualité de son leadership dans la gestion de proximité des difficultés des Sénégalais. Une démarche qui va, selon lui, contribuer à éveiller la conscience des uns et des autres au respect scrupuleux des mesures barrières contre le Covid-9.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here