PARTAGER

Le Grand Théâtre a fait salle comble vendredi dernier. «Les baye fall» et les «yaye fall» étaient au rendez-vous pour suivre le concert de Carlou D a l’occasion du lancement de son nouvel album «Lion D» composé de 12 titres et désormais disponible sur le marché.

L’artiste a mis les petits plats dans les grands. D’abord le décor pour son spectacle était inhabituel. Ensuite, vers 21 heures déjà, les fans en file indienne, attendaient avec impatience l’ouverture des portes. Les «baye fall» et les  «yaye fall» sont venus massivement suivre leur inconditionnel amour : Carlou D. Les spectateurs sont restés assis plus de 3 heures sans voir sur scène l’auteur du nouvel album Lion D. Et, à 23 heures, la voix suave de l’incontournable Dj Boub’s rassure l’assistance avec l’entrée en matière de la famille du tambour major, feu Doudou Ndiaye Coumba Rose. La salle vibre sous les crépitements de sons des tambours des héritiers. La foule s’agite, enchanté. Les nerfs s’échauffent, le public ne pouvait plus rester assis. Ça bouge dans tous les sens. L’homme le plus attendu de la soirée profite de cette ambiance et monte sur scène. Durant de longues minutes, l’on entendait uniquement sa «belle voix mélodieuse» entonnant «Cheikh Ahmadou Bamba». Signe annonciateur de l’ouverture du grand show.
Tout de blanc vêtu et en «grand boubou», assorti d’un bonnet de même couleur qui cache une partie de ses dreadlocks avec des babouches rouges, Carlou D est presque méconnaissable. Sa tenue lui va fort bien. Devant, le boubou laisse entrevoir visiblement une tête de lion et derrière il est mentionné «Lion D», comme pour graver dans l’histoire de cette soirée, le titre de son nouvel opus. Lequel est composé de 12 titres dont 3 bonus qu’il a partagés avec Dip Doundou Guiss, désormais présent sur le marché. Celui-ci est venu à son heure car, après avoir fait attendre les fans longtemps sans monter sur scène, il a assuré un beau spectacle. Le chanteur guitariste est connu pour son talent à atteindre la sensibilité des cœurs. Il a l’art de réveiller son public. «Carlou affaire bi yow la», disait une partie de la salle tandis que l’autre côté criait «Baye fall hé». Dans cette ambiance très conviviale, l’auteur de Yaye fall a repris plus d’une dizaine de morceaux pour ses fans qui sont venus de partout.
Leyfou et son ami d’origine américaine ont pris part à ce concert. Ils ont été comblés. «Carlou est mon chanteur depuis longtemps», dit-il. C’était aussi le cas de ces jeunes filles, Khadija et Atou, bien sapées et visage maquillé. «C’est grâce à notre «baye fall» que nous sommes là», diront-elles. Quant à Diéynaba, en solo, la musique de Carlou D lui permet de se divertir. «J’adore Carlou. J’assiste à ses spectacles depuis 2014. Il me divertit et m’amuse», se réjouit-elle.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here