PARTAGER

Venir en appui à la politique de l’Etat du Sénégal dans le cadre de l’enseignement des sciences, des techniques et de la formation professionnelle à même de promouvoir l’économie de la connaissance. Telle est la vocation de l’Ecole centrale polytechnique d’ingénieurs. L’Ecpi est une nouvelle école de formation qui va bientôt ouvrir ses portes. Elle se donne pour mission de former des ingénieurs et techniciens supérieurs de haut niveau et de promouvoir leur insertion professionnelle. Elle a pour ambition de les accompagner dans leur projet de création d’entreprise et de dépôt de brevet. «Nous vivons l’ère de l’information et une évolution technologique constante qui ont eu pour conséquence l’émergence d’un marché mondial de services et de compétences ouvert à tous les pays», a soutenu hier Mouhamadou Sall, Président directeur général de ladite école, lors du lancement de l’établissement. M. Sall va ajouter que l’établissement se veut une réponse pertinente et appropriée aux besoins importants en ressources humaines nécessaires pour prendre en charge les besoins du pays et pour positionner le Sénégal sur le marché international dans les métiers du numérique, de la haute technologie.
A en croire Youssoupha Diop, administrateur de l’Ecpi, ce temple du savoir a été mis en pla­ce, «parce que nous sommes conscients que des besoins énormes existent en termes de ressources humaines sur des métiers assez spécifiques où des majors sur le plan international ont déclaré au Sénégal qu’ils ont besoin de compétence dans ce domaine-là».
L’Ecpi offre 3 cycles de formation, un cycle ingénieur sur 3 ans, un cycle préparatoire sur 2 ans et un cycle Bts. L’école a mis sur pied un conseil scientifique et professionnel, composé d’experts venant de l’industrie et du monde scientifique, qui entend participer à l’orientation pédagogique et la définition des recherches appliquées tenant compte de l’évolution technologique et des besoins du marché.
mfkebe@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here