PARTAGER

L’ancienne athlète, Amy Mbacké Thiam, travaille à l’émergence de futurs champions d’athlétisme. Présidente de l’association «Cœur de Lion» mise en place en 2013, l’ancienne championne du monde d’athlétisme d’Edmonton a lancé officiellement hier une école dénommée «Cœur de Lion de Dakar», chargée de former des athlètes dans la capitale sénégalaise. Et cela, après celle de Din­guiraye, son village natal, situé à Kaolack. «Aujourd’hui, c’est le club, Cœur de Lion de Dakar, qui est installé. C’est pour détecter des jeunes talents, de futurs champions et championnes», a confié la championne, aux côtés d’autres stars de l’athlétisme sénégalais, à l’image de Aïda Diop, recordwoman du Sénégal, championne d’Afrique, Marie Julie Gomis, championne d’Afrique qui a fait les Jeux Olympiques de Montréal de 1976. Première femme à participer aux Jeux Olympiques. Mais aussi de son ancien entraîneur, Moussa Ndiaye. Une école qui, selon elle, est une manière de «rendre l’ascenseur à son pays qui lui tout a donné, en ce jour de la célébration dans le département de Dakar, de la Journée de l’athlétisme».
Accueillant 30 jeunes qui seront encadrés par Antoine Mbengue, l’école d’athlétisme «Cœur de Lion de Dakar» sera une structure parmi tant d’autres que Ami Mbacké Thiam compte installer sur toute l’étendue du territoire.
Lançant un appel aux parents d’élèves à venir inscrire leurs enfants, l’ancienne championne du monde de souligner que «le sport constitue un meilleur moyen d’éviter aux enfants de trainer dans la rue». Représentant de la Fédé­ration sénégalaise d’Athlétis­me, Amadou Diaw de soutenir que «la création de l’école d’athlétisme Cœur de Lion de Dakar renvoie à une histoire positive». «En 2001, j‘étais là avec Amy Mbacké Thiam. Elle avait gagné une médaille de haute lutte. En 2003, elle avait gagné une autre médaille. C’est une transition de l’histoire», confie M. Diaw. Avant d’ajouter : «Elle participe au renouveau de notre athlétisme. Ça commence par la petite catégorie.»
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here