PARTAGER

Aliou Sall a procédé hier au lancement du Consortium africain de conseil et d’organisation (Caco), un bureau de conseil en ingénierie et filiale de la Caisse des dépôts et de consignation (Cdc).

Le «Consortium africain de conseil et d’organisation (Caco) est né d’une rencontre entre une vision et une ambition», a annoncé Omar Camara, directeur du cabinet Caco lors du lancement de la nouvelle filiale de la Cdc dans les locaux du bureau d’études et conseil en ingénierie à Fann. En effet, la mise sur pied dudit cabinet provient de la volonté de Aliou Sall, directeur de la Caisse des dépôts et de consignation (Cdc), de se doter d’une filiale métiers pour accompagner la Cdc dans ses projets, ainsi que des entreprises du secteur public et du privé qui s’activent dans les domaines de l’ingénierie au Sénégal et dans la sous-région comme au Mali, en Gambie, ou en Mauritanie…
Caco est par ailleurs, un bureau d’études techniques et de conseil dans les domaines de l’ingénierie qui «existe depuis 2009 devenu filiale de la caisse Cdc en 2018 et ambitionne d’être une référence», a dit M. Camara. Le cabinet est constitué d’ingénieurs et techniciens qui font aussi le suivi des études de partenariats publics et privés dans les domaines des Btp. Caco s’inscrit dans la même veine qu’Isis en France qui est une filiale du Cdc de l’Hexagone et Novec au Maroc.
Aliou Sall a confirmé qu’«après la création de Novec au Maroc et Isis (Ivoire services intercontinental) en France, la Cdc a décidé d’investir le secteur de l’ingénierie avec la mise en rampe du cabinet Caco …
Le directeur de la Cdc révèle dans son allocation qu’ «Air Sénégal est aussi une filiale exclusive de la Cdc», entre autres financements. Il ajoute : «La feuille de route du Caco prévoit la consolidation de ses activités au Sénégal et progressivement dans la sous-région voire l’espace communautaire de a Cede­ao.»
Un objectif que M. Sall, directeur du conseil d’administration du cabinet de conseil en ingénierie, qualifie d’ «ambition mais raisonnablement à la portée».
La filiale de la Cdc est une «structure privée et autonome», le cabinet  se veut au final, partenaire avec les structures publiques et autres entreprises privées s’activant sous la bannière du Sénégal, aux plans national et sous-régional.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here