PARTAGER

Invité d’honneur à Ouagadou­gou dans le cadre de la Biennale du cinéma africain, la Côte d’Ivoire a accueilli le lancement de la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouaga­dou­gou (Fespaco), hier au palais de la Culture de Treichville comme constaté par Koaci.com sur place. En exclusivité, la liste de la vingtaine de films retenus pour la compétition de l’étalon du Yennenga a été révélée lors de cette cérémonie. L’on note le choix de deux productions ivoiriennes pour la plus haute distinction du Fespaco. Ce sont L’interprète de Olivier Koné et Innocent malgré tout de Kouamé de Dieu et Codjovi Samuel.
Les sollicitations pour ce rendez-vous du cinéma africain se multiplient au fil des années. Selon Ardiouma Soma, délégué général, le Fespaco a passé le cap de 1000 films enregistrés. Les délibérations sont de plus en plus concurrentielles compte tenu du niveau mélioratif des cinéastes compétiteurs. Banda­man Maurice, ministre ivoirien de la Culture et de la francophonie a par ailleurs anticipé cette constatation lors de son intervention à travers un vibrant hommage rendu aux cinéastes de la terre eburnée. «Avec de modestes moyens les cinéastes ivoiriens donnent le meilleur d’eux-mêmes et produisent des films de qualité» souligne-t-il. La Côte d’ivoire au Fespaco 2017, en tant qu’invité d’honneur, présentera bien au-delà de la cinématographie, un patchwork de son capital touristique et gastronomique dans un stand unique et atypique dénommé «Akwaba».

Alpha Blondy sera au Fespaco
Ce renforcement des relations culturelles entre le Burkina Faso et la Côte d’ Ivoire est en phase avec la mise en place du Traité d’Amitié et de Cooperation(Tac) signé entre les deux présidents Alassane Ouattara et Roch Kaboré à Yamoussoukro en juillet 2016. A ce propos, le ministre burkinabé du Tourisme et de la culture n’a pas manqué de préciser que les Ivoiriens et tous les festivaliers seront «ac­cueillis fraternellement à Oua­ga». La méga star du reggae Alpha Blondy, présent à cette cérémonie de lancement, confirme ainsi sa présence comme chanteur tête d’affiche à cette fête panafricaine. Cette 25ème édition du Fespaco promet, entre autres, au moins trois salles numérisées et la valorisation de ces nombreux talents africains par la promotion du Mica (Marché international du cinéma et de la télévision africaine) et la numérisation d’au moins trois salles de cinéma font l’objet de priorité, rassure le comité d’organisation.
A quelques semaines de cette gigantesque fête du cinéma africain, la Côte d’Ivoire pleure en plus de nombreux autres artistes décédés en 2016, Marie Louise Asseu, une fine fleur du théâtre et du cinéma dans la sous-région. Cette cérémonie de lancement du Fespaco qui est organisée à la veille des obsèques de la défunte a aussi été l’occasion pour rendre à l’artiste une double minute de silence. Le Fespaco se tient du 25 au 4 mars 2017 avec en tout 150 films retenus pour concourir dans cinq différentes catégories cinématographiques.
Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here