PARTAGER

Le ministre de l’Education nationale sera ce lundi dans la région de Sédhiou. Au cours d’une visite de 24 heures, Serigne Mbaye Thiam va procéder au lancement officiel du Projet d’amélioration de l’éducation de base en Casamance (Paebca). A la tête d’une forte délégation dont les ambassadeurs des Etats-Unis et de la France au Sénégal, partenaires stratégiques de l’Education, le ministre a un agenda bien rempli. Attendu à 11 heures, il va réceptionner le  collège flambant neuf de Pakao Ndiama avant de se rendre à Gnandanki et Faoune pour une visite de chantier, qui sera bouclée par la cérémonie de lancement du Paebca à Bou­ghary dans l’après-midi. La visite du ministre de l’Education, qui se prépare activement  par les acteurs de l’Education, permettra de mettre la lumière sur ce projet, qui  apporte un appui aux  Ins­pections d’académie de Ziguinchor et de Sédhiou.
La première composante du Paebca, à travers l’absorption des  abris provisoires, vise à améliorer les conditions d’accueil et de scolarisation des élèves. L’amé­lioration de la qualité des apprentissages s’inscrit également dans sa deuxième composante. Pour une meilleure implication des acteurs du système éducatif,  le programme s’investit dans l’amélioration des rendements scolaires dans sa troisième composante qui «favorise la mobilisation sociale, le pilotage et le suivi-évaluation avec la communauté».
Enfin Serigne Mbaye Thiam, dont la visite intervient dans un contexte de trouble du secteur de l’Education marqué par le mouvement d’humeur des enseignants, apportera aussi une réponse aux  parents d’élèves de Sédhiou et particulièrement ceux de Gou­domp  désemparés devant un taux élevé des abris provisoires. Si l’on en croit l’assurance de l’Inspecteur d’académie, le Paebca va complètement éradiquer ses salles de classe d’infortune qui offrent un visage hideux de la carte scolaire de Sédhiou. Cheikh Dione et son équipe se déploient pour baliser le terrain à l’hôte de marque dont la troisième visite à Sédhiou est circonscrite dans le département de Bounkiling.
odemba@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here