PARTAGER

Landing Savané ne veut pas du parrainage aux élections locales. Le secrétaire général d’And jëf/Authentique estime qu’on peut réduire la pléthore de candidatures par la loi comme ce fut le cas à la dernière Prési-dentielle. Pourtant, il avait soutenu le projet de loi adopté par l’Assemblée nationale le 19 avril 2018.

La Mission d’observation électorale de l’Union européenne avait préconisé, dans son rapport, l’abandon du parrainage pour les élections locales. Ce, après des dysfonctionnements notés dans ce système lors de la Prési-den-tielle. Certains responsables de l’opposition avaient également plaidé la suppression du parrainage. Alors que le Président Sall lui-même avait appelé à des modifications dans ses différentes sorties. Le point relatif au parrainage, qui n’a pas encore abouti à un consensus dans le cadre du dialogue politique, a été suspendu. Hier, c’est un allié de Macky Sall qui, à son tour, a exprimé son «opi-nion personnelle» sur la question. «Pour être honnête, vouloir organiser les élections locales avec le parrainage, c’est un casse-tête. Moi je ne suis pas partisan des casse-tête. Je suis partisan de la simplicité. Le chemin le meilleur, c’est la ligne droite ; la voix la meilleure, c’est la plus simple. Il faut laisser tomber le parrainage», a dit Landing Savané dans un entretien avec emedia.sn.

«Le parrainage a un coût»
Le secrétaire général d’And jëf/Pads/Authentique explique : «On a vécu sans le parrainage pendant combien de décennies ? Je ne vois pas de besoin de parrainage à ce niveau-là. Si la loi permet de s’en passer – de toute façon force reste à la loi – je ne vois pas pourquoi on ne s’en passerait pas pour organiser des élections dans la simplicité.» M. Savané avance également l’argument financier de l’instauration du parrainage. «Ça coûtera moins cher à l’Adminis-tration, tout le monde et ça permettra à ceux qui veulent être candidats d’être candidats et les meilleurs gagneront. Le parrainage lui-même a un coût. Vous croyez que ce sont les parrains qui courent après ceux qu’ils parrainent ? Il y a des coûts visibles et des coûts invisibles. Il y a des coûts pour l’Etat, pour les candidats et pour les populations», a-t-il ajouté.

«On a réduit le nombre de candidats par la loi»
L’instauration du système de parrainage a été officiellement motivée par une volonté de rationaliser les candidatures aussi bien à la Présidentielle qu’aux Légis-latives et aux Locales. Mais pour le haut conseiller des collectivités territoriales, «pour réduire (le nombre de candidatures), on peut le faire par la loi». Landing Savané de poursuivre : «On n’a pas besoin de parrainage. Il y a une majorité qui est là et qui ne doit pas avoir peur de prendre ses responsabilités. On a vu à un certain moment qu’on a réduit le nombre de candidats par la loi. Donc, encore une fois, je ne suis pas convaincu par cet argument.»

Quand Landing Savané soutenait le parrainage
Landing Savané rejette donc le parrainage aux Locales prochaines, mais pas pour la Présidentielle. En effet, lui et son parti ont soutenu le projet de loi en avril 2018 et mobilisé ses parrains pour le candidat de Benno bokk yaakaar, Macky Sall. «Pour éviter que ne se reproduise la situation inédite et imprévue des élections législatives de 2017 où  la pléthore de listes a mis mal à l’aise l’électeur en plus d’avoir coûté une fortune au contribuable sénégalais, le Secrétariat exécutif salue et appuie l’option prise par le gouvernement de soumettre le projet de loi instituant le parrainage pour tous les candidats à l’élection présidentielle, jusqu’ici exclusivement réservé aux “candidatures indépendantes”», indiquait un communiqué d’And jëf/Authen-tique à la veille de l’examen du projet de loi portant instauration du parrainage. Cet allié de Macky Sall avait d’ailleurs demandé au Peuple sénégalais de refuser «toute initiative visant à déstabiliser le pays» et en avait appelé à «la responsabilité des partis politiques de l’opposition» qui, eux, avaient décidé de manifester devant l’Assem-blée nationale le 19 avril 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here