PARTAGER

Ils sont les deux piliers de la langue française : les deux dictionnaires, Le Robert et Le Petit Larousse, ont dévoilé les nouveaux mots qui vont faire leur entrée dans leur édition 2018, à paraître dans le courant du mois prochain. Le Larousse intègre 150 nouveaux mots, sens, locutions ou expressions ; Le Robert 200. Des nouveautés en prise avec les évolutions sociales ou… culinaires de la société.
Dans le Petit Larousse, un barista cuisine une focaccia tout en s’interrogeant sur la Présidentielle française : si ce scrutin disruptif ne change rien à l’ubérisation de l’économie – précarité accélérée, c’est sûr, il se reconvertira. Il se verrait bien en gameur, joueur d’e-sport, ou alors pirate informatique. Il versera dans l’hacktivisme.

La post-vérité triomphe
Sa consœur du Robert, elle, sert des spritz et du rooibos, montée sur les talons vertigineux de ses stillettos. Elle aussi est inquiète : la post-vérité triomphe, les engrais au glyphosate ne sont toujours pas interdits. C’est la lose, la déprime. Après le service, elle oubliera tout avec une fiole de Ghb : drogue puissante, amnésie garantie.

Emmanuel Macron entre dans l’histoire
Vous l’aurez compris, en cette année électorale, le Petit La­rousse et le Robert intègrent beau­coup de mots nouveaux issus du débat politique. Em­manuel Macron fait son entrée dans les deux ouvrages. La­rous­se a bouclé son édition au lendemain de la Présidentielle : le nouveau chef de l’Etat intègre la chronologie illustrée de l’histoire de France.

De JR à Alain Mabanckou
Il côtoie d’autres nouveaux venus : le comédien Omar Sy, l’artiste JR, l’écrivain algérien Boualem Sansalou l’auteur con­golais Alain Mabanckou. Les dictionnaires restent fidèles à la devise de Larousse : «Instruire tout le monde et sur toutes choses».
rfi.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here